Intervention de Benoît de Ruffray

  • Imprimer Imprimer cette page
  • Email Envoyer cette page à un ami

Partager

  • Twitter Partager sur Twitter
  • Facebook Partager sur Facebook
  • Google+ Partager sur Google+
  • LinkedIn Partager sur LinkedIn
Photo de Benoît de Ruffray nouveau Président de FONDACT

Le colloque a été introduit par Loïc DESMOUCEAUX, Président de la FAS :

La Fédération française des associations d’actionnaires salariés et anciens salariés (FAS) représente les 3,5 millions de salariés actionnaires dans les entreprises françaises de toutes tailles et de tous secteurs, cotées ou non cotées. Comme chaque année, la FAS récompense les entreprises ayant développé les meilleures pratiques et leur remet les Grands Prix FAS de l’actionnariat salarié. A cette occasion, nous organisons le colloque du Grand Prix FAS qui prend la forme cette année, dans le contexte de la pandémie, d’un débat dématérialisé sur le thème : « l’actionnariat salarié, un atout majeur pour mieux sortir de la crise et relancer l’économie ». L’actionnariat salarié peut jouer un rôle important dans la relance économique en procurant aux entreprises des ressources significatives et pérennes.

Plus de 100 milliards d’euros d’épargne ont été cumulés par les épargnants français au cours de l’année 2020. Mobiliser cette épargne pour augmenter les fonds propres des entreprises, c’est renforcer la confiance des salariés dans leur entreprise et c’est les faire davantage bénéficier de la valeur qu’elle créée en les associant à leur capital."

Les Actes du colloque sont disponibles ICI

X